KAÏLA SISTERS

Carte non disponible

Date / Heure
Date(s) - 28/03/2020
20 h 30 min - 22 h 00 min

Emplacement
Centre Culturel Jean Vilar

Catégories


HAWAIIAN JAZZ SWING

Avec Philippe Bord (guitare, cor),
Paolo Conti (guitare hawaïenne, ukulélé),
Nathanaël Malnoury (contrebasse)
et Marie Salvat (chant, violon, ukulélé)

Embarquez pour un voyage unique au cœur des années 30, au croisement des sonorités traditionnelles de Hawaï et du jazz-hot ! Plongez au cœur d’une époque bouillonnante où s’entremêlent la mélancolie d’un blues et l’humeur lascive d’une mélodie hawaïenne, l’énergie vivifiante d’un swing et la passion d’une ballade amoureuse. Vous serez séduits par l’énergie communicative et la complicité de ces quatre musiciens et repartirez des fourmis plein les jambes et le sourire aux lèvres !

« Ils sont quatre mais semblent beaucoup plus tant ils maîtrisent d’instruments ! La chanteuse pousse sa voix dans des retranchements que seules les plus grandes voix de la Soul connaissent.» Songazine
« Au croisement du jazz et du blues, le quatuor fait revivre non seulement un style mais un lieu et une époque avec un brio qui laisse rêveur. Il parlera aussi bien aux amateurs de jazz manouche (« It’s a good day ») que de blues (« I can’t be satisfied ») ou de la Nouvelle-Orléans (reprise de « Dream a little dream of me »). Estivale, primesautière et sexy, la musique est jouée ici avec un enthousiasme communicatif qui ravit l’auditeur. La magie de la musique, le voyage intérieur grâce à l’imaginaire, fonctionnent à plein à l’écoute de ce disque au charme contagieux. Plus accessible qu’un vol vers Hawaii et idéal pour rêvasser à une nuit d’été à la plage, les pieds dans le sable.» My head is a jukebox

Durée : 1h20
Plein tarif 24 € / Tarif jeune & réduit 15 €
Tarif abonné 18 € / Tarif jeune abonné 12 €

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.