Manu-Dibango

Regardez la vidéo de « Pulsations » avec Elwin Adams, John Littleton et Antoine Everiste diffusée le 31 Mars 1972 sur L’ORTF

Classic And Jazz, en partenariat avec l’INA vous propose de revoir la vidéo de « Pulsations » avec Elwin Adams, John Littleton et Antoine Everiste diffusée le 31 Mars 1972 sur L’ORTF

 

Logo ina.frClassic And Jazz vous permet de revoir les grands moments de jazz diffusés à la télévision française.

Dans ce numéro de « Pusations », vous pourrez entendre John Lilltleton chanter « That lucky old sun » et « Joshua fit the battle of Jericho », Sidney Fall au saxophone et Antoine Everiste à la contrebasse interprèter le standard « Take five ».

Vous entendrez aussi Stella FELIX chanter « On prend toujours un train pour quelque part » accompagnée par l’orchestre de Manu DIBANGO.

Regardez la vidéo de la vidéo de « Pulsations » avec Elwin Adams, John Littleton et Antoine Everiste



Classic and jazz tv


Sur le plateau de l’émission, l’orchestre de Manu DIBANGO interprète le générique de l’émission, « Pulsations », puis un titre non identifié avec Manu DIBANGO au saxophone et une chorégraphie de Madly BAMY, Elwin ADAMS interprète un morceau au violon (titre non identifié), Stella FELIX chante « On prend toujours un train pour quelque part » accompagnée par l’orchestre de Manu DIBANGO, Jho ARCHER chante accompagné par l’orchestre de Manu DIBANGO (titre non identifié), Bachir TOURÉ chante et déclame un texte, accompagné par Clément et Théo LÉGITIMUS aux percussions et à la guitare, Michel DINTRICH joue un morceau à la guitare (titre non identifié), John LITTLETON chante « That lucky old sun » et « Joshua fit the battle of Jericho », l’orchestre de Gustave LÉGITIMUS interprète un morceau de salsa (titre non identifié), Sidney FALL au saxophone et Antoine EVERISTE à la contrebasse interprètent le standard « Take five ».

 

N’oubliez pas de visiter le site de l’INA en cliquant ici.
Vous y trouverez de nombreuses vidéos et vous pourrez également vous en procurer dans la boutique.

Laissez un commentaire

Laisser un commentaire